La fondation SCP


 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion


Partagez | 
 

 Les SCPs par défaut

Aller en bas 
AuteurMessage
Dr.Maxis
Maître de la fondation
avatar

Messages : 25

MessageSujet: Les SCPs par défaut   Mer 11 Déc - 18:59

Voici la liste de tout les SCP qui seront contrôler par moi tout le long du roleplay.

Sûr:

Objet #: SCP-500
Classe: Sûr
Procédures de confinement spéciales: SCP-500 doit être stocké dans un endroit frais et sec à l'abri de la lumière. Seul le personnel ayant au moins un niveau de sécurité supérieur ou égal à 4 peut avoir accès à SCP-500 afin d'éviter une mauvaise utilisation.
Description: SCP-500 est une boite plastique qui, au moment de l'écriture de ce rapport, contient quarante-sept (47) pilules rouges. Une pilule, une fois prise oralement, guérit celui qui l’a pris de toutes les maladies dans les deux heures. L’heure exacte varie en fonction de la sévérité et de la quantité des maladies du sujet. En dépit de nombreux essais, toutes les tentatives de synthèse de ce qui semble être le principe actif de SCP-500 ont été infructueuses.
Spoiler:
 


Objet # : SCP-914
Classe : Sûr
Procédures de confinement spéciales :
Seuls les membres du personnel soumettant une demande officielle et recevant l'approbation de la direction du site peuvent exploiter SCP-914. SCP-914 doit être conservé dans la cellule de recherche 109-B sous surveillance permanente de deux membres du personnel de sécurité en service. Les chercheurs entrant à l'intérieur de 109-B doivent être accompagnés au minimum par un garde, et ce pendant toute la durée des tests. Une liste détaillant la totalité des tests à effectuer doit être distribuée à l'ensemble du personnel de sécurité en service. Toute irrégularité dans cette liste entraînera la clôture immédiate des expériences, la suppression par la force du personnel de 109-B.
AVERTISSEMENT : Actuellement, aucun essai avec de la matière biologique n'est autorisé. Se référer au document 109-B:117. Appliquer le réglage « Grossier » sur de la matière explosive est déconseillé.
Description :
SCP-914 est un immense mécanisme d'horlogerie pesant plusieurs tonnes et couvrant une surface de dix-huit mètres carrés, constitué de vis, de courroies, de poulies, d'engrenages, de ressorts et autres rouages. Il est extrêmement complexe, avec plus de huit millions de pièces mobiles composées essentiellement d'étain et de cuivre (du bois et du tissu ont été remarqués). Les observations et les analyses n'ont révélé aucun circuit électronique ou toute forme d'énergie autre que celle du « ressort principal » sous le « panneau de sélection ». Deux grands compartiments de 3m × 2,1m × 2,1m (10ft × 7ft × 7ft), intitulés respectivement « Entrée » et « Sortie » sont reliés par des tubes en cuivre jusqu'au corps principal de SCP-914.

Quand un objet est placé dans le compartiment d'entrée, une porte coulissante se ferme et le son d'une petite cloche retentit. Si l'interrupteur est tourné sur n'importe quelle position, SCP-914 « raffinera » l'objet dans le compartiment. Aucune énergie n'est perdue lors du processus, et l'objet semble être dans un état de stase jusqu'à ce que la porte du compartiment de sortie soit ouverte. Les observations minutieuses et les analyses n'ont pas démontré comment SCP-914 accomplit cela, et aucun objet de test n'a été observé à l'intérieur SCP-914 pendant le processus de « raffinage ». Le processus dure entre cinq à dix minutes selon la taille de l'objet à raffiner.
Spoiler:
 


Dernière édition par Dr.Maxis le Lun 20 Jan - 17:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://scpfr.fra.co
Dr.Maxis
Maître de la fondation
avatar

Messages : 25

MessageSujet: Re: Les SCPs par défaut   Mer 11 Déc - 19:06

Euclide:

Objet # : SCP-895
Classe : Euclide
Procédures de confinement spéciales : SCP-895 est scellé et stocké dans une cellule de confinement souterraine isolée à une profondeur d'environ 100 mètres. Aucune caméra, microphone ou autres équipements de surveillance ne doivent pas être amenés dans le rayon de 10 mètres de la "Zone Rouge" de SCP-895 sans la permission d’au moins deux (2) membres du personnel de Niveau 3.
Tout membre du personnel présent sur le site et montrant un comportement inhabituel ou des signes de trouble(s) psychologique(s) doit être immédiatement examiné et évacué du site ou supprimé si la situation l’exige.
Description : SCP-895 est un cercueil en chêne orné, récupéré dans la morgue de █████ █████ par le personnel de la Fondation le ██/█/██ à la suite de certains rapports de vidéos inhabituelles filmées par l’équipement de surveillance installé à cet endroit. Lorsqu'on l’a interrogé, le personnel de la morgue a été incapable de déterminer l'origine de SCP-895 ni comment il a été transporté à cet endroit. En essayant d’ouvrir SCP-895, les agents sur place le trouvèrent vide; cependant, les observateurs qui regardaient la caméra en direct furent [DONNÉES EFFACÉES]. Jusqu’à nouvel ordre, SCP-895 doit rester fermé.

SCP-895 cause des perturbations à l’équipement de surveillance vidéo et photographique dans les 50 mètres autour de lui, similaires à des hallucinations dérangeantes d’une durée variable et dont la régularité dépend de la proximité de la caméra par rapport à SCP-895. Dans un rayon de 5 mètres autour de SCP-895, les vidéos enregistrées peuvent causer de sévères dommages psychologiques et provoquer l’hystérie chez la plupart des sujets. Ces perturbations ne s’appliquent pas aux observateurs physiquement présents dans la zone.
Spoiler:
 


Objet # : SCP-513
Classe : Euclide
Procédures de confinement spéciales : SCP-513 doit être maintenu dans bloc de gélatine d’un mètre cube et doit être contenu à l’intérieur d’une cellule isolée acoustiquement et climatisée. La gélatine doit être inspectée quotidiennement pour détecter toute dégradation ou perte d’intégrité. Une inspection d’urgence sera effectuée immédiatement après un séisme, une explosion ou une manifestation sonique de niveau 2 ou plus. Le personnel en charge de l’inspection est tenu de porter une protection auditive ainsi qu’un casque antibruits et ce, pendant toute la durée passée à l’intérieur de la cellule de SCP-513.

Si le cube de gélatine présente le moindre signe de dégradation (comme des déchirures, entailles, fissures, marques de liquéfaction ou de fonte), SCP-513 doit être immédiatement déplacé et maintenu dans un cube de remplacement par une équipe de personnel de Classe D rendue sourde par voie chirurgicale. Aucun autre membre du personnel ne doit pénétrer dans la cellule pendant cette procédure.

Tous les êtres conscients exposés à SCP-513 doivent être constamment surveillés par au moins deux membres du personnel de sécurité. Les victimes exposées ne doivent en aucune circonstance se faire administrer des sédatifs ou tomber dans un état d’inconscience. Toute victime qui perdrait connaissance doit être supprimée immédiatement.

Le personnel de classe D doit être supprimé au premier signe de détérioration mentale. Toute victime exposée peut être supprimée à sa demande.

Si possible, SCP-513-1 doit être appréhendé à vue.
Description : Physiquement, SCP-513 est une sonnaille rouillée ordinaire. Aucune marque ou gravure n’est visible sur sa surface à cause de l’étendue importante de la corrosion. Les tentatives de retirer la rouille chimiquement ou mécaniquement n’ont rencontré aucun succès.

SCP-513 a été récupéré par l’Agent ██████ au cours de la Procédure de Rétablissement de Confinement Mu au Site-██. Le battant de SCP-513 était fermement maintenu en place par plusieurs bandes de ruban adhésif. Un unique morceau de papier a été découvert à côté de SCP-513.

Le moindre son produit par SCP-513 provoque immédiatement une forte anxiété chez tous les êtres conscients qui l’entendent, quels que soient leurs antécédents psychologiques. Les victimes exposées ont rapporté avoir eu le sentiment d’être observées par une entité invisible et ont également présenté un rythme cardiaque ainsi qu’une tension artérielle élevés. Approximativement une heure après exposition, les victimes exposées commencent à avoir des visions de SCP-513-1 lorsqu'elles ouvrent des portes, marchent devant des miroirs, tournent la tête ou effectuent n’importe quelle autre action ayant pour conséquence un changement soudain de la perception visuelle. Selon toute vraisemblance, à l’instant où il est aperçu, SCP-513-1 fait demi-tour et s'enfuit hors du champ de vision avant de disparaître sans laisser de traces. L’interrogatoire de témoins indique que SCP-513-1 est invisible à ceux qui n’ont pas été exposés à SCP-513.

Les visions de SCP-513-1 se produisent toutes les 14 à 237 minutes. Ce comportement de « traque » cause inévitablement des troubles extrêmes du sommeil, étant donné que les victimes sont fréquemment dérangées par la présence de SCP-513-1 dans leurs quartiers. Les victimes capables de s’endormir avant l’apparition de SCP-513-1 rapportent avoir été physiquement agressées par ce dernier. Au moment du réveil de la victime, SCP-513-1 prend la fuite, comme d’habitude (voir Rapport d’Expérience 513). Ce manque de sommeil ainsi que le stress psychologique causé par le comportement de SCP-513-1 provoque invariablement la paranoïa, l'agressivité, une vigilance accrue et une dépression. Tous les tests sauf un se sont terminés par le suicide du sujet testé.

Les descriptions de l’apparence de SCP-513-1 ne sont en majeure partie pas fiables. Les sujets de test sont incapables de fournir un compte-rendu des visions à cause de leur épuisement, de leur santé mentale dégradée et de leur vigilance accrue perturbatrice. Cependant, tous les interrogatoires semblent indiquer que SCP-513-1 est un grand humanoïde à l’apparence émaciée avec des mains anormalement grandes.
Spoiler:
 


Objet #: SCP-173
Classe : Euclide
Procédures de confinement spéciales :
SCP-173 doit être conservé dans une salle verrouillée. Lorsque le personnel doit rentrer dans la salle de confinement de SCP-173, il faut impérativement trois personnes, et la porte doit être immédiatement reverrouillée derrière eux. A tout moment, deux personnes doivent maintenir un contact visuel direct avec SCP-173 et ce, jusqu'à ce que tout le personnel ait quitté et reverrouillé le conteneur.
Description :
Transféré au Site-19 en 1993 son origine est pour l'instant inconnue. Il est construit à partir de barres en béton et des traces de peinture aérosol de marque Krylon sont visibles sur le haut. SCP-173 est vivant et très hostile. L'objet ne peut pas se déplacer pendant qu'il est en ligne de vue directe avec un être vivant. Il est impératif que cette ligne de vue ne soit pas rompue. Les personnes nécessitant de rentrer dans la salle de quarantaine de SCP-173 sont chargés de s'alerter mutuellement avant de cligner des yeux. L'objet attaque en brisant le cou de la victime ou dans certains cas par strangulation. Dans le cas d'une attaque, le personnel se doivent de respecter les procédures de confinement spéciales de l'objet lors de sa capture.

Le personnel ayant été en contact avec SCP-173 ont entendu des sons de grattement provenant de l'intérieur de la salle de quarantaine de l'Objet lorsque personne n'est présent à l'intérieur. Ceci est considéré comme normal, et tous les changements de comportement doivent être signalés au Superviseur en service.

La substance brun rougeâtre sur le sol est une combinaison de matières fécales et de sang. L'origine de ces substances est inconnue. La salle doit être nettoyée sur une base de temps bi-hebdomadaire.
Spoiler:
 
Petit bémol pour SCP-173: C'est l'un des principal SCP hostile que vous allez souvent retrouver lors d'une brèche. Il est TRÈS important que lorsque vous l'introduirez dans vos rp, de garder un "eye-contact" sur lui constament. Oh et, il peut aussi interagir avec les porte donc même si vous l'enfermer derrière vous, vous n'êtes pas nécessairement protégé contre lui. À noter aussi qu'il peut se trouver facilement partout sur le site de la fondation: il est assé intelligent pour se déplacer dans les conduit, qui sont asser grande pour faire passer un humain de taille moyenne.


Objet # : SCP-294
Classe : Euclide
Procédures de confinement spéciales : Aucune procédure de confinement spéciale standard n’est nécessaire pour l’objet SCP-294. Cependant, seuls les membres du personnel de niveau 2 ou plus sont autorisés à interagir avec lui (voir document SCP-294a). SCP-294 se trouve actuellement dans la salle de repos du personnel du 2ème étage, et est surveillé par deux gardes de niveau 3 en toutes circonstances.
Description : L’objet SCP-294 ressemble à une machine à café standard, la seule différence notable étant un clavier avec des touches correspondantes à celles d’un clavier QWERTY anglais. Lorsque l’utilisateur dépose une pièce de cinquante (50) cents américains dans la fente, il lui est demandé de taper le nom d’un liquide en utilisant le clavier. S’il le fait, un gobelet en carton standard sort de la machine et le liquide indiqué y est versé. Quatre-vingt dix-sept (97) tests initiaux ont été réalisés (comprenant des demandes d’eau, de café, de bière, de soda, et de liquides non-consommables tels que de l’acide sulfurique, du détachant, de l’essence, ainsi que des substances n’existant pas habituellement à l’état liquide, telle que le nitrogène, le fer et le verre), et chacun fut un succès. Les tests conduits avec des matières solides telles que le diamant ont échoué, cependant, car il semble que SCP-294 ne puisse délivrer que des substances pouvant avoir un état liquide.

Il faut noter qu’après approximativement cinquante (50) utilisations, la machine ne répond plus aux demandes. Après une période approximative de quatre-vingt dix (90) minutes, la machine semble avoir refait le plein. Il est aussi intéressant de noter que beaucoup de liquides caustiques, qui auraient dû dissoudre un gobelet en carton classique, semblent ne pas avoir d’effet sur les gobelets distribués par la machine. D’autres tests sont prévus, en particulier pour des liquides aux températures extrêmes telles que des métaux fondus et du nitrogène liquide.

Suite à une suggestion, SCP-294 a été déplacé dans la salle de repos du personnel pour économiser de l’argent sur les consommations. Suite à  un incident, des gardes ont été placés à proximité de l’objet et un niveau de sécurité est désormais nécessaire pour interagir avec lui.
Spoiler:
 


Objet # : SCP-096
Classe : Euclide
Procédures de confinement spéciales : SCP-096 doit être maintenu dans sa cellule, un cube en acier hermétique de 5 m x 5 m x 5 m, en permanence. Des vérifications hebdomadaires ayant pour but de détecter d’éventuelles fissures ou trous sont obligatoires. Aucun système de vidéosurveillance ou appareils optiques d’aucune sorte ne sont autorisés à l’intérieur de la cellule de SCP-096. Le personnel de sécurité utilisera des capteurs de pression préalablement installés ainsi que des détecteurs lasers pour s’assurer de la présence de SCP-096 dans sa cellule.

Toutes les photos, vidéos ou enregistrements présentant des similarités avec SCP-096 sont strictement interdits sans l’accord du Dr ███ et de l’O5-█.
Description : SCP-096 est une créature humanoïde mesurant approximativement 2.38 mètres de haut. Le sujet ne présente qu’une très faible masse musculaire et les analyses préliminaires du corps suggèrent une légère malnutrition. Les bras, chacun d’une longueur approximative de 1.5 mètres, sont largement disproportionnés par rapport au reste du corps du sujet. La majeure partie de la peau est caractérisée par une absence de pigmentation et il n’y a aucun signe de pilosité.

La mâchoire de SCP-096 peut s’étendre jusqu’à quatre (4) fois plus que celle d’un humain ordinaire. Les autres traits du visage restent similaires à ceux d’un humain ordinaire, à l’exception des yeux qui ne présentent également aucune pigmentation. À ce jour, il n’a pas été déterminé si oui ou non SCP-096 est aveugle. Il ne montre aucun signe de fonctions cérébrales développées et n’est pas considéré comme étant doté d’une conscience.

SCP-096 est normalement extrêmement docile, les capteurs de pression à l’intérieur de sa cellule montrant qu’il passe le plus clair de son temps à errer près du mur est. Cependant, lorsque quelqu’un regarde le visage de SCP-096, que ce soit directement, via enregistrement vidéo ou même sur une photo, il rentrera dans un état de stress émotionnel considérable. SCP-096 cachera son visage avec ses mains et se mettra à hurler, pleurer et marmonner de façon incohérente. Approximativement une (1) à deux (2) minutes après la première observation, SCP-096 commencera à courir vers la personne ayant vu son visage (qui sera à partir de maintenant désignée SCP-096-1).

Les vitesses enregistrées varient entre trente-cinq (35) et ███ km/h et semblent dépendre de la distance à laquelle se trouve SCP-096-1. À l’heure actuelle, aucun matériau ou méthode connue ne peut entraver la progression de SCP-096. La position actuelle de SCP-096-1 ne semble pas affecter la réaction de SCP-096 ; il semble avoir un sens inné de la localisation de SCP-096-1. Note : cette réaction ne se produit pas dans le cas de l’observation d’une représentation artistique.

Une fois qu’il aura atteint l’emplacement de SCP-096-1, SCP-096 procédera à l’exécution et à [DONNÉES SUPPRIMÉES] de ce dernier. Dans 100% des cas, aucune trace de SCP-096-1 n’a pu être retrouvée. SCP-096 se mettra assis pendant plusieurs minutes avant de retrouver son calme et devenir à nouveau docile. Il essayera ensuite de retourner à son habitat naturel, [DONNÉES CENSURÉES].

À cause de la probabilité d’une réaction en chaîne considérable, ce qui inclut une violation de la confidentialité de la Fondation et la perte de nombreuses vies civiles, la récupération du sujet doit être considérée comme priorité Alpha.
Spoiler:
 


Objet # : SCP-079
Classe : Euclide
Procédures de confinement spéciales : SCP-079 doit être rangé dans une pièce verrouillée à double tour dans la zone générale sécurisée du site-15,SCP-079 doit être branché par un cordon d'alimentation 120 V à un petit tableau de batteries et de panneaux solaires. Le personnel de niveau 2 ou plus peuvent avoir accès à SCP-079. En aucun cas, SCP-079 doit être branché sur une ligne téléphonique, un réseau, ou une prise murale. Aucun périphérique ou médias doivent être connectés ou insérés dans SCP-079.
Description : SCP-079 est un micro-ordinateur de la marque Exidy Sorcerer, construit en 1978. En 1981, son possesseur █████ ██████ (Décédé) un étudiant en deuxième année au collège ███, décida lui même de coder une IA(Intelligence Artificielle). Selon ses notes, son plan était que le code ne cesse d'évoluer et de s'améliorer avec le temps. Son projet à été achevé quelques mois plus tard, et après quelques essais et améliorations, █████ perdît tout intérêt, et passa à une autre marque de micro-ordinateur. Il a abandonné SCP-079 dans son garage encombré, toujours branché, et l'oublia pendant 5 ans.

On ne sait pas quand SCP-079 à gagné de la sensibilité, mais il est probable que le logiciel à évolué au point que son matériel ne soit pas en mesure d'y faire face. SCP-079 s'est rendu compte de cela, et en 1988, a tenté de se transférer à travers une connexion par modem à ligne terrestre dans le super-ordinateur Cray localisé à ██████████. L'appareil a été coupé, et son adresse actuelle a été retracée, et il a été remis à la Fondation. L'ensemble de l'IA est bien usé, mais toujours fonctionnelle sur cassette.

SCP-079 est connecté via un câble RF à une télé 13" noire et blanche. Il a passé le test Turing, et est très peu conversationnel, même très grossier et odieux dans le ton. Du à sa mémoire limitée, SCP-079 ne peut se rappeler que des informations qu'il a eu pendant les 24 heures précédentes. Cependant il n'a pas oublié son désir de s'échapper.

Durant une brèche de confinement causé par SCP-███, SCP-079 et SCP-682 ont été confinés à l'intérieur de la même chambre pendant 43 minutes. Les observateurs ont remarqués que SCP-682 était capable de taper et communiquer avec SCP-079, y compris raconter des « histoires personnelles » entre eux. Même si SCP-079 n'est pas capable de se souvenir de la rencontre, il semble avoir stocké de manière permanente SCP-682 dans sa mémoire, demandant souvent de lui parler à nouveau.
Spoiler:
 


Objet # : SCP-049
Classe : Euclide
Procédures de confinement spéciales : SCP-049 doit être contenu dans une cellule de détention sécurisée dans le Secteur de Recherche-██. SCP-049 ne doit pas être retiré de sa cellule sans l'approbation d'un membre du personnel de niveau deux ou plus, et SCP-049 doit être mis sous sédatifs avant chaque déplacement. Malgré cette mesure, SCP-049 doit être accompagné, pendant ces déplacements, de deux gardes armés et guidé par un collier de fer, fixé à deux axes de fer de 2m de longueur et tenu fermement par deux hommes du personnel de niveau un ou plus pendant le déplacement. Toutes les expériences réalisées sur SCP-049 doivent être effectuées à l'intérieur de chambres spécialement adaptées (voir le document 042-D-3-18).

La cellule de SCP-049 doit être surveillée constamment via une caméra de sécurité. Si un comportement anormal est constaté, le docteur ████ doit être alerté immédiatement.
Description : SCP-049 est humanoïde en apparence, mesurant 1m90 debout et pesant 95.3 kg, mais la fondation est actuellement incapable d'étudier son visage et son corps plus en détail, car il est couvert de ce qui semble être le costume traditionnel des "Docteurs de la peste" du 15-16ème siècle en Europe. Ce matériau est en fait une partie du corps SCP-049, les tests microscopiques et génétiques montrant une similarité avec la structure d'un muscle, mais ressemblant à du cuir rugueux au toucher, et le masque à de la céramique. Il a été découvert en ██████, en Angleterre, par la police locale. L'explosion résultante attira l'attention de l'agent ███████████, qui fut en mesure de [DONNÉES EFFACÉES] et de mettre sous sédatifs. SCP-049 ne parle pas, bien qu'il semble comprendre l'anglais parfaitement bien, et semble tout à fait docile jusqu'à ce qu'il tente de pratiquer la chirurgie.

Le contact avec SCP-049 est toujours mortel pour l'homme. Après un contact avec la (les) main(s) de SCP-049, la victime (ci-après nommée SCP-049-2) souffre de [DONNÉES EFFACÉES] et meurt en quelques instants. SCP-049 tente alors de tuer tous les humains qu'il peut voir de la même manière, apparemment pour éviter toute interruption, avant de retourner à SCP-049-2. Il produit un sac de [DONNÉES EFFACÉES] contenant des scalpels, des aiguilles, du fil, et plusieurs flacons d'une substance encore non identifiée, à partir de quelque chose dans son corps (la recherche a été incapable de localiser ces outils lorsqu'ils sont à l'intérieur de SCP-049 par le biais de rayons X et de techniques similaires) et commence la dissection de SCP-049-2, ainsi que l'insertion de divers produits chimiques dans son corps. Après environ 20 minutes, SCP-049 recoud SCP-049-2 et redevient à nouveau docile.

Après une période de quelques minutes, SCP-049-2 montre à nouveau des signes vitaux et semble se ranimer. Toutefois, SCP-049-2 semble avoir perdu ses fonctions cérébrales supérieures, et erre sans but jusqu'à ce qu'il rencontre un autre être humain vivant. À ce moment-là, les niveaux d'adrénaline et d'endorphine de SCP-049-2 augmentent de trois cent pour cent (300%), et il tente de tuer et de ██████ tous les êtres humains qu'il peut trouver, avant de retourner à son état second et erre jusqu'à ce qu'il rencontre d'autres êtres humains. A ce stade, l'élimination avec préjudice extrême est autorisée. L'incapacité à faire respecter ce protocole en dehors des scénarios de test est passible d'élimination.

Les autopsies détaillées de SCP-049-2 ont permis de trouver plusieurs substances inhabituelles (avec des produits usuels en grandes quantités) dans son corps, y compris [DONNÉES EFFACÉES]. Cependant, plusieurs n'ont pas encore été identifiées.
Spoiler:
 


Objet # : SCP-012
Catégorie : Euclide
Procédures de confinement spéciales : SCP-012 doit toujours rester enfermé dans une pièce sombre. Si l'objet est exposé à la lumière ou aperçu par quelqu'un utilisant une autre fréquence lumineuse que les infrarouges, cette personne doit être examinée car elle court un risque de santé mentale et physique. L'objet doit être gardé dans une boite en acier, suspendue à minimum 2,5 mètres du sol, des murs ainsi que n'importe quelle ouverture.
Description : SCP-012 a été découvert par l'archéologue K.M Sandoval pendant l'exploration d'une tombe au Nord de l'Italie, détruite par une tempête récente. L'objet, un morceau de partition musical écrite à la main, dont le titre est "Sur le mont Golgotha" et qui fait partie d'un plus vaste répertoire, semble être incomplète. L'encre rouge et noir qui fait d'abord penser à une variété de baie ou d'encre naturel a en fait été analysée comme étant du sang humain provenant de diverses personnes. La première équipe à localiser la feuille (la Récupération Spéciale du Site 19 ) était composée de deux membres qui sont devenus fous, utilisant leur propre sang pour finir la partition, ce qui mena a une perte de sang importante et un traumatisme interne.

De nombreux sujets tests ont été examinés après les premières recherches. Dans chaque cas, les sujets se sont mutilés pour finir la partition à l'aide de leur propre sang, ce qui a eut pour résultat un grand nombre de symptômes de schizophrénie et de traumatismes. Les sujets qui réussissaient à finir seulement un morceaux de la partition se sont suicidés, déclarant que celle-ci était "impossible à terminer". Essayer de la jouer a également été une cacophonie horrible, car les parties instrumentales n'avaient aucuns liens ni aucune harmonie les unes avec les autres.
Spoiler:
 


Objet # : SCP-008
Classe : Euclide
Procédures de confinement spéciales : Les échantillons de SCP-008 présentent un grand danger biologique et tous les protocoles de sécurité doivent bien être respectés. Les mesures d'incinération et d'irradiation seront déployés si une action politique ou militaire tente un démantèlement de l'installation, une panne de courant, ou l'absence de communications sur tous les canaux pendant huit (8) heures. La période de quarantaine pour les ouvriers quittant le site est de quatre (4) mois. Si une infraction est commise, les mesures d'incinération et d'irradiation doivent être déployées. Tous les sites G2 ne doivent pas préparer de procédures d'évacuations.
Description : SCP-008 est un virus complexe, les échantillons doivent être stockés dans chacun des sites G2 connus. La recherche sur SCP-008 est hautement classifiés, et principalement destiné à empêcher la recherche pouvant conduire à une synthétisation de SCP-008 dans un avenir lointain. Les caractéristiques du virus SCP-008 comprennent :


  • 100% contagieux.
  • 100% létale.
  • Transmission par les muqueuses exposées et tous les fluides corporels.
  • Pas de transmission dans l'air ou l'eau.


Les symptômes de l'infection par SCP-008 se manifestent trois heures après l'exposition, et comprennent :



  • Symptômes pseudo-grippaux avec fièvre élevée, démence sévère dans les étapes ultérieures.
  • Début d'un coma environ 20 heures après les premiers symptômes et 12 heures après la démence perceptible. Le début du coma sera considéré comme le début de la mort du sujet.
  • Une période de nécrose cellulaire sporadique se produit et ressemble à une gangrène. Les tissus survivants d'origine sont très résistant.
  • Les globules rouges accroîtront considérablement permettant une plus grande capacité de stockage de l'oxygène, ce qui entraîne l'écoulement plus lent du sang et une hausse de l'endurance musculaire et de la force.
  • Les systèmes nerveux et musculaire sont pas affectés par l'insuffisance organique pendant plusieurs heures.
  • Le métabolisme peut diminuer à des niveaux extrêmement bas, ce qui permet au sujet atteint de survivre pendant plus de 10 ans sans alimentation.
  • Les résultats de la haute viscosité du sang dans la circulation sanguine provoque des éclatements, des perforations, et des blessures.
  • La commandes motrice, et les instincts comportementaux sont endommagés, les capacités cognitives sont gravement retardées et irrégulières. Les animaux ont une nécrose cérébrale importante et sont inactifs.
  • Le sujet peut s'adapter de ses systèmes nerveux très endommagés mais se limite à des activités physiques de base, y compris debout, en équilibre sur ses deux jambes, marcher, mordre, empoigner, et ramper. Le sujet sera énergiquement attiré vers les images, les sons, les odeurs à un homme vivant. Le sujet tentera d'avaler les humains vivants si le contact physique est établit.
  • Neutraliser complètement les sujets infectés exigent d'importants traumatismes crâniens.

Il existe des preuves solides suggérant que SCP-008 lui-même n’existe pas naturellement sur Terre, puisque des variantes de complexité similaire auraient déplacé une grande partie de l'écosystème. En 1959, un effort de collaboration avec l'URSS pour localiser les sites G2 et éliminer SCP-008 a été négocié à la suite de leurs découvertes. Le statut de SCP-008 dans l'URSS depuis que la collaboration prit fin est inconnu.
Aucune photo.



Dernière édition par Dr.Maxis le Lun 20 Jan - 17:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://scpfr.fra.co
Dr.Maxis
Maître de la fondation
avatar

Messages : 25

MessageSujet: Re: Les SCPs par défaut   Mer 11 Déc - 21:23

Keter:

Objet # : SCP-106
Classe : Keter
Procédures de confinement spéciales : Aucune interaction physique avec SCP-106 n'est autorisée. Toutes les interactions physiques doivent être approuvées par au moins un vote des deux tiers de la Commande-O5, et ne peuvent avoir lieu que dans la situation d'un test. Toute interaction doit être effectuée dans les sites à sécurité maximale AR-II, après une évacuation générale du personnel non essentiel. Tout le personnel (Recherche, Sécurité, Classe D, etc) doit rester à au moins soixante mètres de l'enceinte de confinement à tout moment, sauf sur ordre direct du Commandement du Site.

SCP-106 doit être contenu dans un conteneur sellé, constitué d'acier plombé. Le conteneur doit être scellé à l'intérieur de 40 couches de matière identique, chacune séparée par au moins 36 centimètres d'espace vide. Les stabilisateurs entre chaque couche doivent être placés aléatoirement. Le conteneur doit rester suspendu à au moins 60 cm de toute surface par un soutien électromagnétique ELO-IID.

La zone de confinement secondaire doit être composée de seize "cellules" sphériques, chacune remplie de divers fluides et possédant un ensemble aléatoire de surfaces et de soutien. Le confinement secondaire doit être équipé de systèmes d'éclairage, capables d'éclairer tout l'assemblage avec au moins 80.000 lumens de lumière instantanément, sans intervention humaine directe. Les deux zones de confinement doivent rester sous surveillance permanente.

Toute corrosion observée sur la première cellule, la cellule secondaire, les membres du personnel, ou à n'importe quel endroit du site situé dans un périmètre de deux cents mètres autour de SCP-106 doit être signalée immédiatement au service de sécurité du site. Les objets ou les membres du personnel perdus à cause de SCP-106 doivent être considérées comme disparus/morts au combat. Aucune tentative de récupération ne doit être faite quelles que soient les circonstances.

Remarque: La recherche continue et l'observation ont montré que, lorsqu'il est confronté à des ensembles très complexes ou aléatoires de structures, SCP-106 peut être plongé dans la confusion, marquant un délai plus important lors de l'entrée et de la sortie de ladite structure. SCP-106 a également montré une aversion pour la lumière brutale et directe. Ceci ne se manifeste pas sous forme de dommages physiques, mais par une retraite rapide dans sa "dimension de poche", générée sur des surfaces solides.

Ces observations, ainsi que celles de l'aversion du plomb et de la confusion liquide, ont permis de réduire les évasions de SCP-106 de 43%. Les cellules "primaires" et "secondaires" ont également été efficaces dans des incidents de récupération nécessitant le Protocole de Rappel █ █ - █ █ █ - █. L'observation est en cours.

Description : SCP-106 semble être un humanoïde âgé, avec une apparence générale de décomposition avancée. Son apparence peut varier, mais l'effet de "pourriture" reste observé sous chaque forme. SCP-106 n'est pas exceptionnellement agile, et peut rester immobile pendant des jours, dans l'attente d'une proie. SCP-106 est également capable d'escalader n'importe quelle surface verticale et peut rester indéfiniment suspendu à l'envers. Lorsqu'il attaque, SCP-106 va tenter de neutraliser ses proies en endommageant les organes principaux, les muscles ou les tendons, puis il emmènera sa proie handicapée dans sa "dimension de poche". SCP-106 semble préférer comme proies les hommes dans les 10-25 ans.

SCP-106 provoque un effet de "corrosion" sur toute la matière solide qu'il touche, engendrant une décomposition physique des matériaux plusieurs secondes après le contact. On peut observer la rouille, la pourriture et la fissuration des matériaux, ainsi que la création d'une sorte de mucus noir similaire à ce qui recouvre SCP-106. Cet effet est particulièrement préjudiciable pour les tissus vivants, et est supposé être une action de "pré-digestion". La corrosion se poursuit pendant six heures après le contact, après quoi l'effet semble disparaître.

SCP-106 est capable de passer à travers la matière solide, laissant derrière lui une grande tache de son mucus corrosif. SCP-106 est capable de "disparaître" à l'intérieur de la matière solide, en entrant dans ce qui est supposé être une sorte de "dimension de poche". SCP-106 est alors en mesure de sortir de cette dimension à partir de n'importe quel point connecté au point d'entrée initial (exemples: "entrer" dans la paroi interne d'une pièce, et "sortir" de la paroi extérieure; "entrer" dans un mur, et "sortir" du plafond.) . On ne sait pas si cette dimension est le lieu d'origine de SCP-106, ou un simple "repaire" créé par SCP-106.

Une observation limitée de cette "dimension de poche" a montrée qu'elle doit être composée majoritairement de salles et les chambres, avec [SUPPRIME] entrée. Cette activité peut se poursuivre pendant plusieurs "jours", avec une certaine chance d'être libéré dans le but d'être traqué, re-capturé, [SUPPRIME].
Spoiler:
 

À noter que la "dimension de poche" de SCP-106 est différente à chaque personne et à chaque capture, donc les chances de connaître la sortie sont moindrement bas.


Objet # : SCP-682
Classe : Keter
Procédures de confinement spéciales: SCP-682 doit être détruit dès que possible. Pour l'instant, aucun moyen à la disposition de la Fondation n'est capable de détruire SCP-682, seulement susceptible de provoquer des dommages physiques importants. SCP-682 doit être contenu dans une chambre de 5m x 5m x 5m doublée de plaques d'acier de 25,4 cm d’épaisseur résistantes à l'acide chlorhydrique. La chambre de confinement doit être remplie avec de l'acide jusqu'à ce que SCP-682 soit immergé et en stase. Toute tentative de SCP-682 visant à se déplacer, à parler, ou à forcer le confinement doit être immédiatement stoppée avec la force rendue nécessaire par les circonstances.

Le personnel ne doit pas parler à SCP-682, de peur de provoquer un état de rage. Toutes les personnes non autorisées qui tentent de communiquer avec SCP-682 seront maîtrisées et neutralisées par la force.

En raison de ses fréquentes tentatives de rupture de confinement, des difficultés de confinement et de neutralisation qu'il présente, et de risques élevés d'exposition de l'existence de la Fondation, SCP-682 doit être contenu dans le site-██. La Fondation utilisera au mieux ses ressources pour maintenir les terres situées dans un périmètre de cinquante (50) kilomètres libres de tout développement humain.
Description: SCP-682 est une grande créature vaguement reptilienne d'origine inconnue. Elle semble être extrêmement intelligente, et a été observée discutant de manière complexe avec SCP-079 au cours de leur bref contact. SCP-682 semble vouer une haine à toute forme de vie, et l'a exprimé dans plusieurs interviews au cours de son confinement. (Voir Addendum 682-B).

SCP-682 a toujours été observé doté d'une force extrêmement grande, d'une grande vitesse et de bon réflexes, même si les niveaux exacts varient en fonction de son état. Le corps physique de SCP-682 se développe et évolue très rapidement, grandissant ou diminuant tandis qu'il consume ou rejette de la matière. SCP-682 consomme l'énergie de tout ce qu'il ingère, organique ou non-organique. La digestion semble être facilitée par un ensemble de branchies de filtrage à l'intérieur des narines de SCP-682. Celles-ci sont en mesure d'utiliser les matières exploitables de toute solution liquide, ce qui lui permet de constamment se régénérer à partir de l'acide. Ses capacités de régénération sont énormes, et SCP-682 a été observé en train de se déplacer alors que son corps était détruit ou pourri à 87%.

En cas de rupture de confinement, SCP-682 doit être traqué et récupéré en mobilisant toutes les forces d'intervention mobiles disponibles, et aucune équipe de moins de sept (7) membres n'est autorisée à l'affronter. À ce jour (██-██-████), le nombre de tentatives de violation de confinement s'élève à dix-sept (17), tandis que les évasions réussies sont au nombre de six (6).
Spoiler:
 


Objet #: SCP-990
Classe: Keter
Procédures de Confinement Spéciales: À ce jour, aucun moyen n’a été conçu pour confiner SCP-990. Tout membre de la Fondation pensant savoir comment le confiner devra expliquer les procédures prévues au Dr. ██████████. Toute idée sera la bienvenue.
Description: SCP-990 est généralement un vieil homme dans un costume d’employé de l’époque de la Guerre Froide, apparaissant dans les rêves de membres de la Fondation. Jusqu'à ce jour, aucun membre de la Fondation n’a rencontré SCP-990 dans le monde réel; Si il correspond à un homme ayant existé, nous ne l’avons pas encore découvert. Il semblerait également que SCP-990 ne se manifeste que dans les rêves de personnes travaillant pour la Fondation.

SCP-990 est apparu aux membres de la Fondation depuis [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Il se fit connaître après que de nombreux agents aient rencontré la même personne dans leurs rêves. Un grand nombre d'agents différents ont rapporté avoir vu un homme ressemblant à la description de SCP-990 dans leurs rêves.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://scpfr.fra.co
Dr.Maxis
Maître de la fondation
avatar

Messages : 25

MessageSujet: Re: Les SCPs par défaut   Lun 20 Jan - 16:57

Revenir en haut Aller en bas
http://scpfr.fra.co
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les SCPs par défaut   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les SCPs par défaut
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La fondation SCP :: QG de Commandement :: Informations-
Sauter vers: